Back to top
Évènement

Revers

Comptoir du doc invite...Court Métrange !

Le
Cinéma Arvor - Rennes

A partir de la rentrée 2020, Comptoir du doc met en place une nouvelle programmation, intitulée « Revers, Comptoir du doc invite...».

Dans une même séance, une structure partenaire est invitée à répondre à la programmation de Comptoir du doc autour d'une même thématique.

 

Pour cette première séance, intitulée « T'as l'air bizarre ? », nous proposons, à (Très) Court Métrange de s'allier à nous et de proposer une séance autour de cette thématique ! 

À priori, rien de plus éloigné que le documentaire et le cinéma fantastique et pourtant… Le motif commun parcourant les 3 films de cette séance explore des personnages se retrouvant « étrangers » à nos normes, nous parlant depuis un monde qui semble ne plus nous être commun. Interrogation sur la normalité, sur le rapport à l'Autre, sur l'exclusion et le corps malade, autant de questionnements chers aux univers fantastiques mais dont le documentaire a su bien souvent s'emparer avec force. Le mélange des genres est donc à l'honneur.

Et pourtant.

Nous désirons montrer, au-delà des idées reçues associées à chacun des genres, comment la frontière peut-être poreuse, comment des questionnements peuvent être étrangement communs, comment des résonnances peuvent exister d'un film à l'autre. Le motif qui parcourt les trois films retenus pour cette première séance pourrait se résumer à la question « Qu'est-ce qu'être normal ? », questionnement cher au cinéma fantastique, mais dont le documentaire a su également bien souvent s'emparer avec force. 

_____________

LES FILMS 

 

L'Ordre de Jean-Daniel Polllet (44 minutes, France, 1974, documentaire)

En 1904, le gouvernement grec a fait de l'îlot de Spinalonga le lieu de relégation de ses lépreux. Les habitants y ont vécu en autonomie, jusqu'à leur rapatriement en 1956 dans une structure hospitalière de la capitale. En 1973, l'un d'eux se souvient.

 

Folie douce folie dure de Marine Laclotte (17 minutes, France, 2017, documentaire, animation)

Une balade dans le quotidien de plusieurs institutions psychiatriques, à la rencontre de personnes hors normes qui nous laissent entrer dans leur intimité.

 

Le jour où Maman est devenue un monstre de Joséphine Hopkins (23 minutes, France, 2017, fantastique)

Candice habite seule avec sa mère depuis le divorce de ses parents. A mesure que la date de son anniversaire approche, elle se réjouit à l’idée de revoir son père. Mais voilà que le comportement de sa mère change, bouleversant le fragile équilibre de leur relation en les précipitant dans un terrifiant cauchemar.