HORS-FORMAT

HORS-FORMAT est né de la volonté d’exposer des films qui trouvaient moins facilement leur place dans nos créneaux de programmation habituels, de par leur durée mais surtout du fait de leur style, de leur écriture cinématographique traversée par d’autres formes plastiques. Des Objets Filmiques Non Identifiés !
Cette année, nous sommes aussi allés piocher dans une cinématographie plus ancienne et pourtant tellement moderne !


HORS-FORMAT c’est une invitation à se rafraichir les yeux et les oreilles avec des installations, une fabrique de film collectif, des rencontres, et des performances-concerts !

 

En collaboration avec Les Ateliers du doc (Nantes)

Projections et installations au Lieu Unique et au DIX.

 

Facebook HORS-FORMAT 2016 !

 

Infos pratiques :

Théâtre de la Parcheminerie

Rue de la Parcheminerie

35000 RENNES

Lieu Unique

2 Quai Ferdinand Favre

44000 Nantes

DIX

10 place des Garennes
44100 Nantes
 

Prochaines diffusions

22 Sep 2017 - 19:00 • La Parcheminerie

un film de Güldem Durmaz, Jivko Darakchiev et Perrine Gamot, Camilo Restrepo

23 Sep 2017 - 14:00 • Place de la Parcheminerie

A partir de 14h - CASARES de la Cie Roxina
Spectacle en caravane
Dans la brume, une ombre rouge.
La caravane à peine éclairée s’est installée sur la place du village. Elle se réveille, résonne et...

Samedi 23 Septembre 2017 - 19:00 • La Parcheminerie

INSTALLATION VIDEO :
Films en boucle visibles tout au long du week-end à l'accueil de La Parcheminerie
 
Ben-O (moi-lui) de Güldem Durmaz
2010 - 22min - Güldem Durmaz / Yakamoz
Esmeray: artiste, transsexuelle, kurde, vit aujourd'hui en Turquie. On l'a d'abord filmée déambulant dans la nuit d'Istanbul, son territoire. Puis on lui a demandé de se remettre brièvement dans la peau, ou au moins dans le costume, de l'homme qu'elle a cessé d'être depuis vingt ans. Ainsi travesti(e), elle a repris les mêmes trajets. Les deux images sont présentées simultanément. Le film devient comme une expérience d'auto-filature.
 
De commencements en commencements de Simon QUEHEILLARD
2016 - 10'40 - Spectre productions
Un personnage peut naître d’un coup de bâton. Sous une lumière crue, sans ombre, des objets surgissent devant lui, avec brutalité et sans raison. Libre série de catastrophes sans fin, De commencements en commencements décrit la traversée d’un homme de paille, sans intériorité et sans parole.
 
EXPO PHOTO :
Traces de Gildas Guillard
"Les photographies argentiques sont des traces fragiles qui comme toute création humaine sont potentiellement vouées à disparaître. Comme les vestiges plus ou moins anciens qui rythment nos paysages urbains ou ruraux, elles portent en elles la mémoire.
Parcourir à pied un territoire, au rythme lent de la marche permet de voir avec plus d’acuité des traces presque devenues invisibles dans notre quotidien. Ces éléments tombés en désuétude, à l’abandon étaient pourtant bien vivants. Nous sommes à chaque génération les derniers témoins de ce qui a été. Ces images donnent à voir ce qui a déjà disparu et ce qui est en cours de disparition.
Ces traces interrogent la façon dont le passé cohabite avec le présent." G. Guillard
 
CARAVANE SONORE (Sur la place) :
Des créations sonores proposées par l'école du CREADOC et du TNB.
 
Visibles le vendredi de 19h à 00h30 et le samedi de 14h à 00h30

Vendredi 22 Septembre 2017 • La Parcheminerie à Rennes

22 & 23 septembre à la Parcheminerie

Dans son geste artistique, le cinéaste prend acte des changements de nos sociétés, questionne nos histoires intimes et propose à chacun les moyens d'y entrer.

Aux déchirements du monde, HORS-FORMAT oppose la création audiovisuelle comme une trame qui rassemble. Qu'elle nous unisse dans une communauté d'expérience, ou au contraire qu'elle suscite la controverse et le débat, elle reste une proposition qui nous aide à vivre ensemble, au présent.

Pour échapper aux écueils des croyances et tendre vers plus de connaissance,Hors-Format résiste à sa mort annoncée* et vous propose une 7ème édition intitulée ‘Sans rancune’ !

> LIRE LA SUITE DU COMMUNIQUE !

 

*Rennes Métropole ayant arrêté la subvention de coopération Rennes/Nantes qui structurait le projet depuis 5 ans