Séance de courts métrages

un film de  Güldem Durmaz, Jivko Darakchiev et Perrine Gamot, Camilo Restrepo

Programmation :
Vendredi 22 Septembre 2017 - 19:00 • La Parcheminerie

People Pebble – Trailer from jivko darakchiev on Vimeo.

KORO de Güldem Durmaz
13' - 2002 - Yakamoz
Le film se situe en Ourbeshistan, un pays fictionnel. Nous voyons la visite emblématique d’une prison de femmes, avec les contrôles militaires, la foule courant vers l’entrée, les retrouvailles. La narration suit son propre parcours, nourrie par des souvenirs d’enfance de surprise et de confusion. Dès son plus jeune âge, elle est confrontée aux conséquences du désobéissement politique et à la force et la solidarité que les détenues femmes continuent de maintenir dans le but de garder leur liberté d’expression individuelle.
PEOPPLE PEEBLE de Jivko Darakchiev et Perrine Gamot
2017 - 18 minutes - Jim Shea
Promeneurs et travailleurs des terrils du Nord de la France et des falaises de craie d'Angleterre parcourent un paysage friable. Le noir et blanc en 16 mm et le travail sonore naviguent de manière ludique entre mémoire sociale, onirisme et abstraction.
 
L’IMPRESSION D'UNE GUERRE de Camilo Restrepo
2015 - 26 minutes - 529 Dragons Production
La Colombie est confrontée depuis plus de 70 ans à un conflit armé interne, dont les contours ont, au fil des ans, largement perdu de leur netteté. Progressivement s’est installé un climat de violence généralisé à l’échelle de la société. La violence et la barbarie ont fini par imprégner tous les aspects de la vie quotidienne, laissant dans les rues ses traces ténues. C’est peut-être par une multitude de ces traces que le récit de cette guerre diffuse prendrait enfin corps. L’impression d’une guerre donne à voir quelques une de ces marques, volontaires ou accidentelles, ostensibles, fugaces ou dissimulées. Souvent signes de lutte contre l’oubli, l’indifférence et l’impunité.
 
-
La séance sera suivie d'un pot d'ouverture
Non disponible